L’abbaye de Sylvanes et ses granges

L’abbaye de Sylvanes

Abbaye de Sylvanes cliché CeR

 

Grange de Grauzou (Grange Haute)

  • Localisation : Commune de Gissac. Etablie en marge du Rougier de Camares sur des sols très variés (six km du monastère). Cours d’eau rapides où le captage des eaux est possible pour irrigation et installation de moulins. Etablie face aux Hospitaliers de Prugne et de Saint Félix de Sorgues
  • Formation du territoire de 1142 à 1184 .
  • Production : Vergers, céréales, moulins , aménagements de moulins sur le Grauzou .

L’élevage est la principale activité de cette grange  les troupeaux peuvent aller paître sur les vastes pacages du plateau de la Loubière.

Magnifique bergerie de 35 m de long sur 14 m de large. L’intérieur est voûte. Les voûtes reposent sur deux rangées de piliers porteurs disposés au centre du bâtiment. A la base de chaque pilier un abreuvoir est aménagé taillé dans le pilier.

Cette grange n’est pas représentée sur le cadastre napoléonien. Oublie ou était-elle en ruine lors de l’établissement du plan? De quand date-t-elle ? Certainement antérieure à la Révolution.

Elle pouvait contenir 300 à 400 brebis .

Les porcs étaient nourris dans les bois de chênes.

  • Grauzou est vendue à la Révolution avec son domaine 36 700 livres.

 

grange haute 1 (2)
Photo CR Grange de Grauzou
  • Grange de Margnes (Tarn)

    • Localisation dans les monts du Lacaunais
    • Fondation grâce aux donations de nobles. Première donation date de 1146 l’abbaye de Vabres donne tous les droits que son monastère possède sur le mas du territoire de Margnes constitution du territoire en dix ans.

    Le territoire de Lassouts se forme parallèlement à la formation du territoire de Margnes et en deux ans 1148 1150.

    C’était une grange fortifiée.

    L’église actuelle a été bâtie en 1666 il n’y avait pas d’église .

    • Production: Surtout élevage car zone humide avec de nombreuses tourbières.

     

Margnes photo CR
  •   Grange de Promilhac

    • Localisation le long de la vallée du Dourdou confrontée avec le noyau central de la grange
    • Formation entre 1158 et 1166
    • Production

    Cultures viticoles et arboricoles

    Elevage de troupeaux de brebis qui ne devaient pas dépasser la centaine de têtes. L’organisation en petites structures est conservée : dans les mas l’élevage est en rapport avec terres de pacage autour.

    Activité minière tout autour de Promilhac

    • Promilhac est vendue à la Révolution : 51 700 livres c’est la plus grosse grange de Sylvanes.
img068bis
Cadastre napoléonien Archives RODEZ
  •    Grange de Rouzet et de Cantoul

    • Localisation: Le Rouzet est entre les vallées du Dourdou et du Rance, entre Camares et Belmont. Sur le plateau qui surplombe Promilhac et Ouyre c’est une étape entre le monastère et la grange de Margnès.

    Cantoul est aussi sur le chemin de Margnes , proche de la grange de Valmagne : Cambert.

    • Formation : La grange du Rouzet est constituée dans la deuxième moitié de XIIème siècle .

    Cantoul est acquis en 1154.

    • Production : agriculture et élevage qui profitent de territoires variés
    • Le Rouzet est affermé  avant la Révolution.

     

rouzet (1)
Détails dans village du Rouzet photo CR
  •       Grange de Sauvanes (Silvaplane)Hérault

    -Localisation entre Faugères et Laurens dans le Languedoc.

    -Fondation à partir de 1139 jusqu’en 1218 .

-Production : viticulture, oleiculture, arbres fruitiers. Silvaplane est sur la route du commerce du sel. La grange est aujourd’hui totalement en ruine. Les restes du bâtiment forment un édifice de 30 m de long pour 10 m de large

 

sauvanes 1
Ruines de Sauvanes photo CR
  •         Grange de Fontfroide et des Soils

    Fontfroide est dans la commune de Rives (Hérault) terres essentiellement de pacage elle servait de gite d’étape sur le chemin de Lodève et Montpellier. Pour les Soils : les terres sont autour de La Couvertoirade. Ce sont des causses terres de pacage pour les troupeaux de brebis.

Ces deux territoires ont très vite été convoités par les Templiers dont la commanderie était voisine.

L’acquisition de ces territoires doit beaucoup à Pons de Léras dont le château familial était tout proche et qui connaissait les nobles alentours.

  •         Grange de Pardinègues (Cénomes)

Maison à Cénomes … Cliché CeR

 

– Localisation : Limite est du Camarès dans une zone de vallées encaissées creusées par la Nuéjouls et ses affluents

-Formation dans la deuxième moitié du XIIème siècle territoire très important économiquement que Sylvanes se constitue par donations mais aussi par des achats.

Pardinègues est l’ancien nom.

L’église Saint Amans de Cénomes est cédée par Pierre, évêque de Rodez en 1164.

-Production exploitation minière des mines d’argent, agriculture et élevage. C’est un village organisé autour de l’activité minière.

  •                Autres possessions

L’abbaye possédait des terres et vignes à Saint Rome de Tarn et à Auriac.

Elle possédait aussi en commun avec l’abbaye de Valmagne (Hérault) une maison de ville à Montpellier servant de gîte pour les moines désirant s’instruire mais aussi d’étape pour les transactions commerciales avec le Languedoc.

Citons encore des greniers à sel dans le Languedoc.

 

BIBLIOGRAPHIE

BESSIERE Guillaume: Les granges de l’abbaye cistercienne de Sylvanes: Mémoire de Master II. Études médiévales.Université de Toulouse le Mirail sept 2008.

BOURGEOIS Ginette, DOUZOU Alain:  Une aventure spirituelle dans le Rouergue méridional au Moyen Age 1999 ed du cerf.

Laisser un commentaire